Luxation de rotule

Genou sain

Le fonctionnement du genou sain.
Lorsque le genou est sain, la rotule glisse dans la trochlée fémorale au cours des mouvements de flexion et d'extension de l'articulation.

Genou luxé

Le mécanisme de luxation de la rotule.
Lors de luxation rotulienne, la rotule quitte la trochlée fémorale lors des mouvements de flexion-extension du genou pour venir se placer, le plus souvent, en position médiale de l'articulation. La luxation est facilitée par la rotation axiale interne du tibia.

Comparatif

Les modifications anatomiques responsables de luxation de la rotule.
Lorsque l'articulation est saine_(en vert), en position physiologique, la tubérosité tibiale se situe dans le plan sagittal du membre. La trochlée vue en coupe est correctement creusée pour recevoir la rotule. Lors de luxation de rotule (en rouge), la luxation rotulienne médiale peut être associée à une position anatomique anormale de la tubérosité tibiale qui est située trop média-lement. Cette anomalie concourt à la luxation rotulienne lors de la rotation axiale du tibia. La trochlée peut présenter une insuffisance partielle ou totale de concavité.

Stade 2

Le stade auquel est l'animal vu en consultation ou son évolution proche.
En fonction de la gravité de la luxation rotulienne, la luxation est réductible ou irréductible. Au stade 2, la rotule ne revient pas spontanément en place mais elle peut être aisément replacée en position anatomique par pression digitée.

Stade 4

L'évolution à moyen terme de l'animal vu en consultation.
Au stade 4, les mouvements de la rotule créent progressivement sur le fémur une nouvelle coulisse de glissement en position anormale (néo-trochlée). La constitution de cette néo-trochlée s'accompagne d'une évolution arthrosique avec installation d'ostéophytes. La luxation de rotule est irréductible.

Chirurgie de la trochlée

La première étape de la chirurgie de réduction de la luxation.
Pour stabiliser la rotule en position anatomique, il peut être nécessaire de redonner une concavité à la trochlee. La sulcoplastie en coin est une des techniques utilisables pour recreuser la trochlee. Elle a pour avantage de préserver le cartilage articulaire.

Déplacement de la crête tibiale

La deuxième étape de la chirurgie de réduction de la luxation.
Pour stabiliser la rotule, il est également souhaitable de déplacer la tubérosité tibiale. Pour se faire lors de luxation médiale, la tubérosité tibiale est sectionnée puis déplacée latéralement. L'intervention consiste à aligner la tubérosité tibiale sur l'axe passant par la rotule et le muscle quadriceps.
La tubérosité tibiale sera secondaireme

courtesy of webmatter.de