Le cœur pathologique

Endocardiose

Le reflux de sang lors de régurgitation mitrale et la raisons physique des souffles cardiaques.
C'est une maladie qui touche préférentiellement la valve mitrale, située entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche. Sa fonction est d'empêcher le retour du sang vers l'oreillette au moment de la contraction ventriculaire. Lors d'endocardiose, la valve n'assure plus correctement sa fonction et un jet de sang remonte dans l'oreillette.

Lésions valvulaires

Les lésions d'endocardiose sur les valvules.
L'endocardiose est une maladie dégénérative évolutive. La valve présente des lésions qui deviennent progressivement de plus en plus importantes et amplifient la perte de congruence entre les valvules, donc la régurgitation.

Evolution des lésions valvulaires

L'évolution simultanée de la conformation de l'oreillette, de la valve mitrale et du volume de régurgitation.
Les différentes étapes montrent simultanément l'augmentation du volume de régurgitation, l'augmentation de la taille de l'oreillette et l'évolution des lésions valvulaires : La taille des lésions augmente, progressivement la valvule s'aplatit, elle perd sa forme de mitre puis s'incurve vers la cavité de l'oreillette avant qu'un cordage ne se rompe. A ce moment, elle se retourne partiellement dans l'oreillette. La régurgitation est alors maximale.

CMD compensée

La cardiomyopathie dilatée regroupe un ensemble d'affections responsables d'une atteinte du myocarde. Le muscle cardiaque devient de plus en plus mince et se contracte de moins en moins efficacement. Le volume d'éjection systolique diminue ce qui est compensé par une augmentation du rythme cardiaque.

Evolution d'une CMD

L'évolution d'une CMD jusqu'au stade ultime de FA.
Progressivement, l'oreillette se dilate simultanément à la dilatation du myocarde, la fermeture de la valve mitrale devient imparfaite en raison de la dilatation de ses attaches liées au myocarde, une régurgitation se produit. Dans les formes les plus avancées, il est fréquent de voir apparaître un trouble du rythme cardiaque (fibrillation atriale ; l'évolution de l'ECG est imagée à gauche de l'image).


CMH féline

Un cœur de chat en coupe et les modifications myocardiques lors de CMH.
La cardiomyopathie féline désigne un ensemble de maladies dans lesquelles les parois ventriculaires, gauches en particulier, s'hypertrophient au détriment de la cavité ventriculaire, alors que les oreillettes se dilatent de façon parfois très importante.

Oedème pulmonaire

Lors de l'évolution de nombreuses maladies cardiaques affectant le cœur gauche, le retour du sang oxygéné vers l'oreillette gauche se fait mal (ralentissement des flèches). Il peut s'ensuivre une stase sanguine au niveau des vaisseaux pulmonaires pouvant aller jusqu'à l'accumulation de liquide (ils deviennent bleutés) dans les poumons. On parle d'œdème pulmonaire.

Ascite

Lors de l'évolution de nombreuses maladies cardiaques affectant le cœur droit (ou la globalité du cœur), le retour du sang bleu de l'organisme vers le cœur peut être altéré (ralentissement des flèches). Les organes abdominaux (et en particulier le foie) sont anormalement congestionnés, ce qui, dans certains cas, provoque l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale. On parle d'ascite.

courtesy of webmatter.de